Tout ce que vous devez savoir sur la mauvaise haleine

Vous voulez tout savoir et comprendre sur la mauvaise haleine en une seule page ? Alors vous êtes au bon endroit !

black think about it GIF by Identity

C’est quoi l’halitose ?

La mauvaise haleine, ou halitose, affecte environ 25 % de la population mondiale, et 50% en Europe.

Il existe un certain nombre de causes possibles de l’halitose, mais la grande majorité se résume à l’hygiène bucco-dentaire.

L’halitose peut causer beaucoup d’inquiétude, d’embarras et d’anxiété, mais il est relativement facile d’y remédier.

Voici quelques points clés à avoir en tête sur la mauvaise haleine :

  • La cause la plus fréquente est une mauvaise hygiène bucco-dentaire.
  • Si des particules d’aliments sont laissées dans la bouche, leur décomposition par les bactéries produit des composés soufrés.
  • Maintenir la bouche hydratée peut réduire l’odeur de la bouche.
  • Le meilleur traitement contre la mauvaise haleine est le brossage régulier, la soie dentaire et l’hydratation.

La mauvaise haleine est un problème courant qui peut causer une détresse psychologique importante.

Il existe un certain nombre de causes et de traitements possibles.

N’importe qui peut souffrir de mauvaise haleine.

L’halitose est la troisième raison la plus fréquente pour laquelle les gens cherchent à obtenir des soins dentaires, après la carie dentaire et les maladies des gencives.

Les remèdes maison simples et les changements de mode de vie, comme l’amélioration de l’hygiène dentaire et l’abandon du tabac, peuvent souvent régler le problème.

Si la mauvaise haleine persiste, il est conseillé de consulter un médecin pour vérifier les causes sous-jacentes.

bryan cranston dentist GIF by HULU

 

Comment savoir si j’ai mauvaise haleine ?

L’odeur spécifique de l’haleine peut varier selon la cause du problème.

Il est préférable de demander à un ami proche ou à un parent de mesurer l’odeur de votre bouche, car il peut être difficile de l’évaluer vous-même.

Si personne n’est disponible, une façon de vérifier l’odeur est de se lécher le poignet, de le laisser sécher et de le sentir. Une mauvaise odeur sur cette zone du poignet est susceptible de suggérer que vous avez une halitose.

Certaines personnes sont préoccupées par leur haleine, même si elles ont peu ou pas d’odeur dans la bouche.

Cette condition s’appelle l’halitophobie et peut mener à un comportement obsessionnel de nettoyage de la bouche.

colgate brushing teeth GIF

Quelles sont les causes d’une mauvaise haleine ?

Les causes potentielles de la mauvaise haleine incluent :

  • Tabac : Les produits du tabac causent leurs propres types d’odeurs dans la bouche. De plus, ils augmentent les risques de maladies des gencives qui peuvent aussi causer une mauvaise haleine.
  • Alimentation : La décomposition des particules alimentaires collées dans les dents peut causer des odeurs. Certains aliments comme les oignons et l’ail peuvent aussi causer une mauvaise haleine. Une fois digérés, les produits de leur dégradation sont transportés dans le sang jusqu’aux poumons où ils peuvent affecter l’haleine.
  • Bouche sèche : La salive nettoie naturellement la bouche. Si la bouche est naturellement sèche ou sèche en raison d’une maladie spécifique, comme la xérostomie, des odeurs peuvent s’accumuler.
  • Hygiène dentaire : Le brossage et l’utilisation de la soie dentaire assurent l’élimination des petites particules d’aliments qui peuvent s’accumuler et se décomposer lentement, produisant des odeurs. Un film de bactéries appelé plaque s’accumule si le brossage n’est pas régulier. Cette plaque peut irriter les gencives et causer une inflammation entre les dents et les gencives appelée parodontite. Les dentiers qui ne sont pas nettoyés régulièrement ou correctement peuvent aussi contenir des bactéries qui causent l’halitose.
  • Régimes d’urgence : Le jeûne et les programmes d’alimentation à faible teneur en glucides peuvent produire de l’halitose. Ceci est dû à la décomposition des graisses produisant des produits chimiques appelés cétones. Ces cétones ont un arôme fort.
  • Médicaments : Certains médicaments peuvent réduire la salive et, par conséquent, augmenter les odeurs. D’autres médicaments peuvent produire des odeurs lorsqu’ils se décomposent et libèrent des produits chimiques dans l’haleine. Les nitrates utilisés pour traiter l’angine, certains produits chimiques de chimiothérapie et certains tranquillisants, comme les phénothiazines, en sont des exemples. Les personnes qui prennent des suppléments vitaminiques à fortes doses peuvent également être sujettes à la mauvaise haleine.
  • Conditions de la bouche, du nez et de la gorge : Parfois, de petites pierres recouvertes de bactéries peuvent se former sur les amygdales à l’arrière de la gorge et produire une odeur. De plus, les infections ou l’inflammation du nez, de la gorge ou des sinus peuvent causer l’halitose.
  • Corps étranger : La mauvaise haleine peut être causée par un corps étranger logé dans la cavité nasale, surtout chez les enfants.
  • Maladies : Certains cancers, l’insuffisance hépatique et d’autres maladies métaboliques peuvent causer l’halitose, en raison des mélanges spécifiques de produits chimiques qu’ils produisent. Le reflux gastro-oesophagien pathologique (RGO) peut causer une mauvaise haleine en raison du reflux régulier des acides gastriques.
À VOIR AUSSI  Existe-t-il des médicaments contre la mauvaise haleine ?

 

Causes plus rares de la mauvaise haleine

  • Acidocétose : Lorsque les niveaux d’insuline d’une personne atteinte de diabète sont très bas, son corps ne peut plus utiliser le sucre et commence à utiliser les réserves de graisse à la place. Lorsque la graisse est décomposée, des cétones sont produites et s’accumulent. Les cétones peuvent être toxiques lorsqu’elles sont trouvées en grand nombre et produisent une odeur d’haleine distinctive et désagréable. L’acidocétose est une maladie grave et potentiellement mortelle.
  • Obstruction intestinale : La respiration peut sentir comme des selles s’il y a eu une période prolongée de vomissements, surtout s’il y a une obstruction intestinale.
  • Bronchiectasie : Il s’agit d’un état à long terme dans lequel les voies respiratoires deviennent plus larges que la normale, ce qui permet une accumulation de mucus qui entraîne une mauvaise haleine.
  • Pneumonie par aspiration : Enflure ou infection des poumons ou des voies respiratoires causée par l’inhalation de vomi, de salive, d’aliments ou de liquides.

mauvaise haleine

Quels remèdes contre la mauvaise haleine ?

La meilleure méthode pour réduire l’halitose est une bonne hygiène bucco-dentaire.

Cela permet d’éviter les caries et de réduire les risques de maladies des gencives.

Il est recommandé de se rendre chez le dentiste pour un examen et un nettoyage deux fois par an.

Le dentiste peut recommander un dentifrice qui comprend un agent antibactérien ou un rince-bouche antibactérien.

Si une maladie des gencives est présente, un nettoyage professionnel peut être nécessaire pour éliminer l’accumulation de bactéries dans les poches entre les gencives et les dents.

Parmi les autres changements de mode de vie et les remèdes maison contre la mauvaise haleine , mentionnons :

  • Brossez-vous les dents : Assurez-vous de vous brosser les dents au moins deux fois par jour, de préférence après chaque repas.
  • Soie dentaire : La soie dentaire réduit l’accumulation de particules alimentaires et de plaque dentaire entre les dents. Le brossage ne nettoie qu’environ 60 % de la surface de la dent.
  • Nettoyer les prothèses dentaires : Tout ce qui entre dans votre bouche, y compris les prothèses dentaires, un pont ou un protège-dents, devrait être nettoyé comme recommandé sur une base quotidienne. Le nettoyage empêche les bactéries de s’accumuler et d’être transférées de nouveau dans la bouche. Changer la brosse à dents tous les 2 à 3 mois est également important pour des raisons similaires.
  • Brosse à dents : Les bactéries, les aliments et les cellules mortes s’accumulent généralement sur la langue, surtout chez les fumeurs ou ceux dont la bouche est particulièrement sèche. Un gratte-langue peut parfois être utile.
  • Évitez la bouche sèche : Buvez beaucoup d’eau. Évitez l’alcool et le tabac, qui déshydratent la bouche. Mâcher de la gomme à mâcher ou sucer un bonbon, de préférence sans sucre, peut aider à stimuler la production de salive. Si la bouche est chroniquement sèche, un médecin peut prescrire des médicaments qui stimulent l’écoulement de la salive.
  • Alimentation : Évitez les oignons, l’ail et les aliments épicés. Les aliments sucrés sont également liés à la mauvaise haleine. Réduire la consommation de café et d’alcool. Prendre un petit-déjeuner qui comprend des aliments bruts peut aider à nettoyer l’arrière de la langue.
    Si l’odeur de l’haleine persiste malgré le contrôle de ces facteurs, il est recommandé qu’une personne consulte un médecin pour d’autres tests afin d’exclure d’autres conditions.
À VOIR AUSSI  Quels sont les traitements naturels contre la mauvaise haleine ?

 

Que peux faire mon dentiste ?

Souvent, un dentiste sentira simplement l’haleine d’une personne soupçonnée d’halitose et évaluera l’odeur sur une échelle d’intensité de six points.

Le dentiste peut gratter le dos de la langue et sentir les raclures, car cette zone peut souvent être une source d’arôme.

Il existe une variété de détecteurs sophistiqués qui peuvent évaluer les odeurs avec plus de précision.

Il s’agit notamment de ce qui suit :

  • Halimètre : Il détecte les faibles niveaux de soufre.
  • Chromatographie en phase gazeuse : Ce test mesure trois composés soufrés volatils : sulfure d’hydrogène, méthylmercaptan et sulfure de diméthyle.
  • Test BANA : Ce test mesure les niveaux d’une enzyme spécifique produite par les bactéries responsables de l’halitose.
  • Test de la bêta-galactosidase : Les niveaux de l’enzyme bêta-galactosidase sont en corrélation avec l’odeur de la bouche.

Le dentiste pourra alors identifier la cause probable de la mauvaise haleine.

Laisser un commentaire

Ces articles pourraient aussi vous intéresser...