Stress et mauvaise haleine : que faire ?

Quel est le rapport entre le stress et la mauvaise haleine ? Le stress a un impact énorme sur notre santé générale et peut causer de nombreux troubles et affections plus ou moins graves. En ce qui concerne la santé buccodentaire, le stress peut vraiment avoir des conséquences néfastes. Il est directement relié à divers problèmes comme l’assèchement de la bouche ou les maladies bucco-dentaires. Tout cela mène tout droit au développement de la mauvaise haleine.

 

stress GIF

 

Nous ne parlons pas ici du stress passager que l’on peut ressentir ponctuellement.

Notre organisme est conçu pour le combattre : il met en place certaines réactions chimiques et privilégie certaines fonctions vitales dans l’urgence, quitte à en négliger d’autres.

Tant que tout cela n’est que de courte durée, cela ne pose aucun problème.

Une fois le coup de stress passé, le bon fonctionnement de notre corps reprend ses droits et se stabilise.

Nous parlons ici du stress récurrent, voire permanent, dont on ne mesure pas forcément les effets immédiats mais qui a un réel impact sur notre santé en général et donc sur notre santé bucco-dentaire en particulier, et donc sur la mauvaise haleine.

Comment le stress peut-il causer l’halitose ?

En situation de stress élevé, le corps réagit en utilisant le système nerveux lymphatique comme forme de protection. Ce système déclenche essentiellement un mécanisme de combat pour résoudre ce désordre. Il vous fournit un regain d’énergie pour que vous puissiez réagir rapidement à la situation.

En cas de stress chronique, votre corps est maintenu en mode « combat ou fuite » et conserve son énergie en coupant certaines fonctions digestives telles que la production de salive. La salive est obligatoire pour humidifier les aliments afin de faciliter la digestion, mais l’organisme la juge inutile dans les situations critiques.

En l’absence de salive, la bouche devient sèche, entraînant une mauvaise haleine. Cela se produit à cause de gaz malodorants créés par les bactéries dans la bouche. En effet, les bactéries sont normalement évacuées et supprimées par la salive. Sans salive, elles stationnent dans la bouche et libèrent de mauvaises odeurs qui chargent l’haleine.

De plus, les bactéries sont beaucoup plus susceptibles de coller à la surface de la bouche sèche, ce qui peut renforcer l’odeur aigre. Boire beaucoup d’eau, mâcher de la gomme sans sucre et se rincer la bouche avec un bain de bouche sans alcool (voir plus bas) peut aider à minimiser les effets de l’halitose liée au stress.

 

 

Comment le stress peut-il causer une maladie des gencives ?

Si vous constatez un saignement des gencives récurrent ou permanent, la cause peut en être le stress. Certains facteurs lient le stress aux saignements des gencives et à l’apparition des maladies des gencives.

Pour commencer, quand le corps est stressé, il produit des quantités élevées de cortisol, une hormone qui agit comme un agent anti-inflammatoire. Lorsque le cortisol est produit trop abondamment dans les gencives, il stimule la production de plus de protéines, augmentant simultanément l’inflammation et la progression des maladies des gencives.

À VOIR AUSSI  Tout ce que vous devez savoir sur la mauvaise haleine

Ensuite, si la maladie des gencives n’est pas à un stade avancé, de bonnes habitudes d’hygiène bucco-dentaire peuvent l’inverser ; il est donc essentiel d’adopter un régime d’hygiène bucco-dentaire scrupuleux et ne jamais négliger une ou deux visites par an de contrôle chez le dentiste qui pourra détecter à temps d’éventuelles affections.

Comment le stress peut-il causer des aphtes ?

Le stress chronique altère le système immunitaire et peut vous rendre vulnérable aux maladies et aux infections. Les aphtes en sont un exemple et, bien qu’ils soient relativement inoffensifs, ils peuvent rendre la vie insupportable quand on mange, boit, parle ou avale.

Les aphtes se trouvent à l’intérieur de la bouche et sont blancs ou jaunes entourés d’une zone rouge foncé. Minimiser votre exposition à des situations stressantes et adopter de simples changements de style de vie peut réduire vos risques de développer des aphtes.

Comment minimiser les effets le stress sur la santé bucco-dentaire ?

Le stress est inévitablement lié au style de vie et, si la pression est trop forte, il peut vraiment entraver votre vie quotidienne. Voici quelques conseils qui visent à minimiser l’impact du stress sur votre santé bucco-dentaire :

Commencez par quelques changements de mode de vie. Le stress peut souvent nous amener à faire de mauvais choix de vie qui auront un impact sur votre santé buccodentaire. Limiter la consommation d’aliments et de boissons sucrés, d’alcool et cesser de fumer contribue à améliorer la santé des gencives et de la bouche. Le tabagisme, en particulier, dessèche la bouche et peut entraîner des maladies des gencives à la suite de la formation de bactéries et de toxines causant la formation de plaque dans la bouche.

Faites de l’exercice. Intégrer l’exercice à votre mode de vie fait des merveilles pour votre niveau de stress. Lorsque vous faites de l’exercice, vous utilisez l’activité physique pour évacuer l’esprit des pensées stressantes. Toute forme d’exercice peut stimuler la production d’endorphine et vous aider à mieux gérer vos émotions dans des situations de tension élevée.

La pratique régulière du yoga, de la méditation ou des exercices de respiration profonde peuvent être très bénéfiques, tant pour le corps que pour l’esprit. Ce sont aussi des moyens efficaces de stimuler la production d’endorphine. Tous ces exercices tournés vers la connaissance de soi et le développement personnel aident à mieux gérer vos émotions. Ils sont donc particulièrement conseillés dans les situations où le stress se fait trop pressant.

Adoptez un régime de santé buccodentaire sérieux. Brossez-vous les dents et passez le fil dentaire régulièrement. Le stress a tendance à assécher la bouche. L’hydratation et la stimulation de la production de salive qui opère lorsque vous vous brossez les dents aide à retrouver une production de salive normale et à évacuer les mauvaises bactéries responsables de l’halitose.

D’autre part, l’un des effets secondaires de la bouche sèche est aussi le développement de la planque dentaire. Seule une hygiène bucco-dentaire irréprochable peut en venir à bout avec un ou deux détartrages par an. La plaque dentaire est composée de tartre poreux où prolifèrent les bactéries. Une fois qu’elle s’est solidifiée sur les dents, le dentifrice n’a plus de prise sur elle. Vous pouvez vous aider avec du bicarbonate de soude mais vous ne devez pas en abuser pour ne pas nuire à l’émail de vos dents. Le seul véritable recours est le détartrage.

À VOIR AUSSI  Un saignement des gencives peut-il causer une mauvaise haleine ?

Ajoutez à cela le passage du fil dentaire, le jet d’eau électrique et les bains de bouche. Attention au choix du bain de bouche, demandez conseil à votre dentiste ou à un pharmacien. Certains bains de bouches contiennent de l’alcool qui provoque la sécheresse de la bouche. Au lieu détruire les bactéries responsables de la mauvaise haleine, ils se contentent de masquer la mauvaise odeur, ce qui ne résout en rien votre problème d’halitose.

Tout en réduisant la formation du film qui entraîne l’accumulation de plaque et de tartre, un bain de bouche adapté permet aussi d’éliminer les germes associés aux maladies des gencives.

Restez hydraté tout au long de la journée. La réaction de combat ou de fuite due au stress a tendance à vous déshydrater. Buvez régulièrement de l’eau pour garder votre bouche mais aussi l’ensemble de votre organisme hydraté.

Stress et mauvaise haleine : que faire ?
5 (100%) 15 votes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *