Existe-t-il des médicaments contre la mauvaise haleine ?

À la question de savoir s’il existe des médicaments pour lutter contre la mauvaise haleine, nombreuses sont les personnes à ne pas savoir quoi répondre.

Si vous êtes également dans ce cas, sachez qu’il existe bel et bien des remèdes pharmaceutiques qui sont mis à notre disposition.

Étant très peu connus du public, les traitements naturels sont alors les plus utilisés.

À travers cet article, nous vous donnons une variété de médicaments à utiliser, lorsque vous souffrez d’une mauvaise haleine, passagère ou chronique.

 

k pop breath GIF

La mauvaise haleine, de quoi s’agit-il ?

Une mauvaise haleine, encore appelée halitose, peut rendre une personne asociale, solitaire, voire dépressive, parce que repoussant les autres dès qu’elle ouvre la bouche.

Pour faire simple, c’est avoir la bouche qui sent mauvais. Toutefois, retenez une chose importante : on ne naît pas avec une mauvaise haleine. D’une manière ou d’une autre, c’est vous-même qui la créez, par inadvertance, ou sciemment.

Dans la majorité des cas, le mal émane de la bouche, et ce, de diverses manières. C’est ainsi que la mauvaise haleine peut être dûe à la consommation de certains aliments.

Il s’agit essentiellement de ceux dégageant des odeurs désagréables comme l’ail, les oignons, ou encore d’autres épices. Une accumulation de bactéries dans la bouche peut aussi être à la base d’une mauvaise haleine.

Dans d’autres cas, l’halitose peut aussi être causée par des saignements de la gencive provoqués par une gingivite, une parodontolyse, une carie ou une sinusite.

Nous avons par ailleurs le tabagisme, l’alcoolisme, la sinusite, le diabète, etc., qui peuvent également être à l’origine d’une mauvaise haleine.

La prise de certains médicaments, comme les antidépresseurs, les analgésiques, les anti-inflammatoires, les diurétiques, et les narcotiques peuvent aussi être à la base.

Médicaments

Quels médicaments prendre contre la mauvaise haleine ?

Une chose est à préciser, ces médicaments sont conçus à base de plantes et solutions naturelles.

Leur avantage est qu’ils permettent d’avoir une posologie plus juste, et un mode d’emploi clair.

  • Dosidoryl : c’est un flacon de 20 comprimés neutres, pelliculés, qui élimine la mauvaise haleine causée par la consommation des aliments épicés, le tabac, l’alcool… Pour ce faire, il absorbe complètement les odeurs désagréables. Fabriqué par la Marque MELISANA, c’est un produit 100 % naturel. À ne surtout pas mâcher, il est vendu à environ 6,50 € selon les pharmacies.
  • Exova : Cachet de 60 comprimés naturels, il s’agit d’un complément alimentaire, composé d’éléments purifiés, qui suppriment automatiquement les extraits volatils soufrés, déclencheurs de la mauvaise haleine. À croquer au moins 6 fois dans la journée pour des résultats instantanés.
  • Birodogyl : C’est un antibiotique de 10 comprimés pelliculés, luttant contre la mauvaise haleine causée par les abcès, la gingivite, les stromalites, les parolitides, les saignements de la gencive, et bien d’autres. Il est très recommandé par les dentistes contre la mauvaise haleine.
  • Bop : fabriqué par les laboratoires Pharmastra, il s’agit d’un cachet de 60 comprimés enrobés, qui entend annihiler les effets d’une mauvaise haleine par la régénération de la salive dans la bouche. C’est un composé d’extraits aqueux secs, notamment le Talc, l’amidon de blé, stéarate de magnésium, la gomme-laque, la gomme arabique, le kieselguhr, le saccharose…
  • CB12 Spray buccal 15 ml : Plus ou moins répandu, on y fait recours pour rafraîchir instantanément l’haleine. Il peut être utilisé quotidiennement, à tout moment, avant ou après les repas. Conçu sous forme de parfum buccal, il suffit d’en asperger sa bouche pour obtenir une vague de fraîcheur immédiate et durable, au goût de menthe. Le Spray buccal 15 ml est composé de zinc, qui élimine efficacement les composés soufrés volatils.
  • Hylodent : Ce sont des comprimés anti mauvaise haleine, dont le but est de vous procurer une haleine fraîche, aux saveurs de menthe. Ils sont composés de chlorophylle, du pigment vert des plantes et des algues, de xylitol, du zinc nitrate, du Silicon dioxyde, d’acide hyaluronique…, qui permettent de réduire l’inflammation des gencives, en cas de gingivite.
  • Digest haleine : c’est un flacon de 28 comprimés bicouches, de double action, que vous devriez sucer quotidiennement pour lutter efficacement contre la mauvaise haleine. Il élimine particulièrement la mauvaise haleine due à une digestion alimentaire difficile, et ce en neutralisant les gaz déclencheurs. Il est composé de persil, de menthe, d’extraits d’anis, de papaye fermentée, d’huile essentielle de fenouil, et bien d’autres nutriments naturels.
  • Pileje Lactibiane Buccodental : il s’agit d’un cachet de 30 comprimés à sucer quotidiennement, afin de rafraîchir durablement votre haleine. Il produit des vitamines C et D, qui contribuent à la formation normale de collagène pour garantir la fonction essentielle des dents et des gencives. Il ne peut être sucé que deux fois par jour.
À VOIR AUSSI  Un reflux gastrique peut-il causer une mauvaise haleine ?

Quels sont les remèdes naturels contre la mauvaise haleine ?

huiles essentielles et remèdes naturels

Ils sont nombreux, alors je ne vous livre qu’un petit résumé ci-dessous, allez voir les autres articles ici et ici pour une liste pour complète.

L’usage des huiles essentielles

À base de menthe ou de citron, associées à du miel, les huiles essentielles consommées 2 à 3 fois par jour garantissent une haleine naturelle.

La prise de thé vert

Sous forme de tisane, vous aidera à toujours garder votre haleine fraîche.

L’utilisation d’un rince-bouche naturel

À base d’antiseptiques, ou de la chlorhexidine, ou de bicarbonate de soude, est efficace contre la mauvaise haleine, car contenant du zinc.

L’usage du charbon végétal

Aussi utile contre les maux de ventre, permet de lutter contre la mauvaise haleine. Pour l’utiliser, ajoutez une cuillère à café de charbon dans un verre d’eau et buvez le mélange après chaque repas.

La mastication des feuilles de persil

C’est aussi un excellent moyen de lutter contre l’halitose. Riche en chlorophylle, le persil neutralise les gaz et toxines produites lors de la digestion.

Si vous avez une nette préférence pour les remèdes naturels, ceux-ci feront alors sûrement votre bonheur.

 

Quelles sont les bonnes habitudes à adopter ?

Bien se brosser les dents

La première, chose que vous devez apprendre à faire si vous souhaitez éviter au maximum la mauvaise haleine, est le brossage de vos dents et de votre langue. Vous devez vous y prendre au moins deux fois par jour et aussi après chaque repas. Prendre également l’habitude de boire régulièrement de l’eau facilite l’hydratation de la bouche.

Un bonbon ou un chewing-gum non sucré est aussi indiqué. Par ailleurs, limitez votre consommation d’alcool et d’aliments épicés, gras et laitiers. En outre, arrêtez de fumer et utilisez du fil dentaire en fin de journée. Cela vous permettra de retirer tous les résidus de nourriture coincés entre vos dents.

En proie à une mauvaise haleine, vous savez désormais quoi faire. Entre astuces, méthodes naturelles et pharmaceutiques, vous avez le choix.

Laisser un commentaire

Ces articles pourraient aussi vous intéresser...