Les troubles digestifs peuvent-ils être responsables d’une mauvaise haleine ?

Les problèmes de santé sont récurrents chez bon nombre de personnes. Cela n’est pas forcément dû à une santé fragile, mais c’est surtout à cause d’un dysfonctionnement de l’organisme. Les troubles digestifs sont justement répertoriés comme l’un d’entre eux. Ils causent bien des désagréments sur la santé et parfois même sur la vie sociale. La mauvaise haleine en est un exemple palpable.

Dans cet article, nous vous ferons prendre connaissance des problèmes causés par les troubles digestifs dans votre quotidien, en mettant un accent particulier sur leur impact sur la mauvaise haleine.

Les troubles digestifs : tout savoir sur eux !

Pour comprendre les troubles digestifs, il importe d’expliquer le processus de digestion et son importance. La digestion est un procédé par lequel, les aliments sont dégradés tout le long de notre tube digestif. Ils sont ainsi rendus facilement absorbables par notre organisme. Ce système permet de revigorer notre flux sanguin et apporte les nutriments nécessaires à notre organisme.

Paradoxalement lors d’un trouble digestif, un dysfonctionnement est observé au niveau de voies digestives. C’est donc un fonctionnement anormal d’un ou de plusieurs organes au niveau du tube digestif. Les troubles digestifs peuvent être généralement constatés par des douleurs au niveau de divers organes de notre appareil digestif à la suite d’un repas. Cet inconfort digestif peut être répertorié en plusieurs catégories.

On a d’une part les troubles digestifs de l’estomac (appelés dyspepsie). Ils sont caractérisés par la présence d’acide gastrique au niveau de l’estomac. Généralement, la présence de cet acide est justifiée par une infection, un mauvais métabolisme ou un trouble physiologique. Ainsi, ils peuvent se manifester par des nausées, une perte d’appétit, des brûlures gastriques ou des ballonnements.

D’autre part, on distingue les troubles digestifs au niveau de l’intestin. Encore appelées troubles transis intestinaux, elles se caractérisent par des ballonnements et des gaz intestinaux, une diarrhée ou une constipation aiguë. Il convient de répertorier quelques causes des troubles digestifs.

Les causes des troubles digestifs

Les troubles digestifs ont des causes très variées. Mais les causes les plus fréquemment répertoriées sont les suivantes.

  • Une mauvaise alimentation ou des excès alimentaires (alimentation trop grasse, alimentation pauvre en fibre, consommation fréquente de chewing-gum, etc.).
  • La consommation de repas sucrés, salés, épicés ou gazéifiés (sensation de brûlures au niveau du système digestif, de vomissement, de nausées et d’éructions).
  • L’effet de certains médicaments tels que les antibiotiques, l’aspirine ou les anti-inflammatoires.
  • Une allergie alimentaire (intolérance aux lactoses ou au gluten).
  • La présence d’allergènes pouvant causer une inflammation chez l’individu (causant parfois des saignements).
  • Un cancer des voies digestives (exemple de la cirrhose).

Par ailleurs, il convient de noter que le jeûne crée parfois des remontées acides chez certaines personnes. Aussi faut-il noter que près de 25 % de personnes souffrent de problèmes relatifs aux troubles digestifs à travers le monde.

À VOIR AUSSI  Quels sont les aliments à privilégier pour avoir une bonne haleine ?

Des troubles digestifs à la mauvaise haleine !

L’une des conséquences les moins évidentes des troubles digestifs, c’est la mauvaise haleine. Encore appelée halitose, elle s’explique par une odeur pestilentielle (parfois) sortant de la bouche d’un individu, lorsque ce dernier s’exprime.

L’acidité observée au niveau de l’estomac et de l’œsophage peut s’avérer l’une des causes communes de cette mauvaise haleine. Étant étroitement lié aux problèmes digestifs, il convient de souligner que les causes de la mauvaise haleine sont les bactéries.

En effet, un dysfonctionnement de la valve (contenue entre l’estomac et l’œsophage) peut créer une remontée de substance durant le sommeil de l’individu. Ce procédé se déroule durant toute la nuit et influence le fonctionnement du tube digestif. Une mauvaise haleine peut alors surgir le matin. Lorsque ce problème est constant, il favorise la prolifération des bactéries dans la bouche de l’individu. La mauvaise haleine peut ainsi devenir un problème constant.

En outre, il faut noter que la mauvaise haleine n’est à l’évidence pas le seul symptôme des troubles digestifs. L’individu atteint de troubles digestifs peut également présenter certains symptômes classiques comme la diarrhée, la constipation, le saignement du tube digestif, des rots fréquents, des nausées ou encore des vomissements. Dans certains cas, on peut aussi noter des douleurs dorsales, des douleurs abdominales ou des flatulences.

Quelques approches de solutions contre les troubles digestifs

Une personne souffrant de troubles digestifs est sujette à plusieurs malaises qui peuvent s’avérer très désagréables à supporter au quotidien. Pour éviter cela, il existe une panoplie de solutions aussi nombreuses que variées.

Adopter les bonnes habitudes de vie

Pour éviter les troubles digestifs, il est fortement conseillé d’éviter les repas trop gras, salés, épicés, gazéifiés ou copieux. Les sensations de brûlure qu’ils causent sont fort désagréables. Il faut également manger équilibrer, et ce, aux heures indiquées chaque jour. De ce fait, manger tard dans la nuit (au-delà de 19 heures) est fortement déconseillé en vue d’éviter toute constipation. Aussi, il faut attendre une durée de 3 heures après le repas avant de se coucher afin de permettre au corps une certaine assimilation de l’aliment consommé.

En plus, une longue mastication des aliments est fortement recommandée pour aider l’appareil digestif durant le processus de digestion. Si boire de l’eau gazeuse avec du bicarbonate (1 à 2 verres) est très conseillé pour aider l’organisme à gérer l’acide contenu dans l’organisme, il est toutefois préférable d’éviter les boissons chaudes. Quant à l’alcool, il est à consommer avec modération et la limite minimale de 1,5 l d’eau pas jour est à respecter.

En ce qui concerne l’alimentation, il faut se mettre régulièrement aux fruits (surtout ceux riches en fibre). Consommer de la mélisse et de l’acacia en infusion est également indiqué pour lutte contre les troubles digestifs. Pour les douleurs abdominales, la menthe et le curcuma sont d’excellents remèdes.

Pour lutter contre la mauvaise haleine causée par les troubles digestifs, il existe de nombreux remèdes simples et efficaces que vous pouvez utiliser.

Remèdes et astuces de grands-mères pour la mauvaise haleine

Si vous souffrez de mauvaise haleine, voici quelques astuces et recommandations que vous devriez prendre en compte.

  • Effectuer un brossage régulier, et ce après chaque repas (un brossage léger et doux).
  • Penser à utiliser du bicarbonate pendant vos brossages (une à deux fois par semaine et pas plus de 2 minutes).
  • Manger régulièrement du persil.
  • Boire du citron (le citron se révèle être un excellent allié antibactérien).
  • À défaut de pâte dentifrice, retour à l’ancienne. Faites place aux charbons dans votre douche.
À VOIR AUSSI  Mes astuces de grand-mère pour avoir une bonne haleine

Les troubles digestifs ne sont pas à prendre à la légère. Suivre les indications pour les soigner ou les éviter est à prendre en compte. En cas d’insatisfaction malgré les conseils susmentionnés ou de douleurs insupportables et persistantes, il est vivement conseillé de consulter un médecin.

Laisser un commentaire