Comment manger de l’ail sans avoir mauvaise haleine ?

L’ail a très mauvaise réputation quant à ses conséquences sur l’haleine et elle n’est pas usurpée. Pour autant, ce n’est pas une raison de vous passer d’ail si vous aimez le cuisiner, le manger et en faire profiter vos convives.

D’autant que l’ail présente des qualités nutritives et gustatives intéressantes et il est dommage de passer à côté. Voyons comment il est possible de contrer les effets délétères de l’ail sur l’haleine.

 

garlic hml410 GIF by truTV’s Hack My Life

Quelle est la raison pour laquelle l’ail affecte tant l’haleine ?

L’ail contient de nombreux composés soufrés qui certes lui donnent ce goût distinctif mais sont responsables de la mauvaise haleine.

Lorsque vous coupez, hachez ou écrasez de l’ail, il dégage des gaz distinctifs. Une fois dans l’organisme et alors qu’il est en cours de digestion, il se mêle à des bactéries émettrices de gaz qui sont responsables de la mauvaise haleine. L’effet est moindre avec de l’ail cuit mais il subsiste néanmoins.

Ensuite, au cours du processus digestif, certains composés de l’ail mettent beaucoup de temps à disparaître, parfois 24 heures. Ils passent d’abord dans la circulation sanguine et sont exportés par les poumons, générant une mauvaise haleine.

 

Comment contrecarrer les effets nuisibles de l’ail ?

1. Brossez-vous les dents après avoir mangé de l’ail

S’il faut systématiquement se brosser les dents après chaque repas, c’est encore plus vrai si vous avez mangé de l’ail. Insistez également avec le fil dentaire et le jet électrique pour déloger les débris qui pourraient rester coincés entre les dents.

Vous détruisez par la même occasion les bactéries qui se nourrissent de l’ail et qui provoquent les effluves nauséabonds.

2. Pratiquez le bain de bouche

Le bain de bouche permet de rincer tout l’intérieur de la bouche ainsi que le fond de la gorge.

3. Concoctez votre propre bain de bouche avec des huiles essentielles

Ajoutez une à deux gouttes d’huile essentielle à un petit verre d’eau pour créer votre propre bain de bouche. Elles rafraichissent l’haleine et présentent des propriétés antibactériennes bénéfiques.

Les plus efficaces sont l’huile essentielle menthe poivrée, de romarin, de myrrhe et d’eucalyptol.

4. Testez les brosses ou grattoirs de langue

La langue se présente comme une piste d’atterrissage idéale pour l’ail. Il se dépose au milieu de toutes les particules alimentaires microscopiques et les bactéries.

Les grattoirs à langue sont très efficaces, utilisez-les d’autant plus souvent si vous constatez un dépôt blanchâtre sur votre langue.

5. Mangez des pommes !

Mangez des pommes mais aussi des épinards ou de la menthe. La composition de ces produits frais aide à désodoriser la bouche.

Le lait, le thé vert et le jus de citron sont également d’excellents aliments qui redonnent de la fraîcheur à votre haleine.

6. Mâchez des chewing-gums à la menthe verte

Un chewing-gum, quel que soit son parfum masque l’odeur de l’ail mais vous prenez le risque de créer un cocktail explosif en mêlant trop de senteurs. La menthe verte neutralise temporairement l’haleine chargée d’ail mais elle permet également de réduire le reflux acide et d’atténuer l’odeur des effluves.

À VOIR AUSSI  14 causes de la mauvaise haleine chez l'enfant

7. Buvez du vinaigre de cidre

Le vinaigre de pomme contient de la pectine qui favorise la croissance des bonnes bactéries. Mélangez une à deux cuillères à soupe de vinaigre dans un verre d’eau avant de manger de l’ail. Il va faciliter votre digestion et aider votre organisme à évacuer les résidus d’ail plutôt que de les laisser passer dans le sang.

Boire 1 à 2 cuillères à soupe de vinaigre de cidre dans un verre d’eau, avant de manger de l’ail, peut aider à évacuer ses sous-produits de votre système plus rapidement. Cela facilite également la digestion.

Vous pouvez également utiliser cette solution en bain de bouche après le repas.

Laisser un commentaire

Ces articles pourraient aussi vous intéresser...